Les autorités américaines auraient eu accès à la correspondance des manifestants de Portland sur Telegram

Malgré les déclarations contraires d’un représentant au Congrès, le département américain de la Sécurité intérieure (DHS) a analysé les messages des manifestants à Portland dans la messagerie Telegram, indique le Washington Post. En outre, il recueillait des informations sur deux journalistes couvrant la situation dans la ville.
0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %